RSS 2.0 twitter google facebook youtube
Vous êtes ici : Accueil » Actualité » Politique » Gouvernement Paul K. Thiéba I : Qui sont les nouveaux ministres

Gouvernement Paul K. Thiéba I : Qui sont les nouveaux ministres

D 15 janvier 2016     H 00:21     C 1 messages


Le premier gouvernement de Paul Kaba Thiéba est donc connu depuis ce mercredi, 13 janvier 2016, même si les décrets y relatifs sont signés de la veille. Si l’on note quelques revenants de l’ère Compaoré ou de la période transitoire, il s’agit essentiellement de nouvelles têtes. Qui sont-ils ? Quelques informations que nous avons pu glaner sur leurs parcours.

1. Ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la sécurité intérieure : M. Simon Compaoré, conseiller des affaires économiques, ancien maire de Ouagadougou, 2e vice-président du MPP

2. Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur : M. Alpha BARRY, journaliste, promoteur de radio Omega

3. Ministre de la justice, des droits humains et de la promotion civique, Garde des Sceaux : M. Bessolé René BAGORO, juriste, ministre de l’Habitat dans le gouvernement de la Transition, précédemment ministre de l’Habitat dans le gouvernement de la Transition.

4. Ministre de l’Economie, des finances et du développement : Mme Hadizatou Rosine Coulibaly née Sori, économiste, précédemment coordonnateur du système des Nations Unies au Bénin.

5. Ministre de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale : M. Pengwendé Clément Sawadogo, conseiller des affaires économiques, ancien ministre de l’Administration territoriale, secrétaire général du MPP dont il est député nouvellement élu.

6. Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation : M. Filiga Michel Sawadogo, professeur de droit, actuel titulaire du poste, membre du MPP.

7. Ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation : M Jean-Martin Coulibaly, spécialiste de l’Education, précédemment chargé de programme à la coopération autrichienne.

8. Ministre de la santé : M. Smaïla Ouédarogo, médecin hospitalo-universitaire, enseignant à l’université, nouvellement élu député MPP.

9. Ministre d’agriculture et de l’aménagement hydraulique : M. Jacob Ouédraogo, ingénieur agronome, ancien SG du ministère de l’agriculture, précédemment directeur du projet PICOFA.

10. Ministre de l’eau et de l’assainissement : M. Niouga Ambroise Ouédraogo, ingénieur du génie rural, nouvellement élu député MPP du Bazèga, précédemment chef du projet de désensablement du lac Bam

11. Ministre des infrastructures : M. Eric Wendmanegda Bougouma, juriste de formation, responsable du contentieux à la BSIC, nouvellement élu député MPP du Ganzourgou.

12. Ministre de l’énergie, des mines et des carrières : M. Alpha Omar Dissa, Enseignant de physique à l’université de Ouagadougou

13. Ministre des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière : M. Souleymane Soulama, communicateur, associé de l’agence Synergie ACE, ancien maire de Banfora, membre du NTD

14. Ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat : M. Stéphane Sanou, banquier, précédemment directeur de l’agence UBA de Bobo (MPP), ancien député PAREN.

15. Ministre des ressources animales et halieutiques : M. Sommanogo Koutou, juriste, administrateur des services postaux, précédemment directeur de l’activité postale à l’ARCEP (UNIR /PS) ;

16. Ministre du développement de l’économie numérique et des postes : Mme Aminata Sana née Congo, informaticienne, précédemment directrice du développement de l’expertise nationale dans le domaine des TIC au ministère du développement de l’économie numérique.

17. Ministre de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle : M. Jean-Claude Bouda, conseiller des affaires économiques, ancien DG du SIAO, précédemment à l’APEX.

18. Ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille : Mme Laure Zongo née Hien, sociologue de formation, coordonnatrice du projet FHS/UE de la fondation Hans Seidel, nouvellement élue député MPP du Poni.

19. Ministre de la communication et des relations avec le parlement : M. Rémi Fulgence Dandjinou, journaliste, promoteur de la télévision Burkina Info.

20. Ministre de l’urbanisme et de l’habitat : M. Maurice Dieudonné Bonanet, membre du bureau politique du MPP, ancien ministre l’environnement, ancien député.

21. Ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique : M. Batio Bassière, inspecteur des impôts, réélu député UNIR/PS du Houet.

22. Ministre de la culture : M. Tahirou Barry, gestionnaire des ressources humaines dans une société minière, membre du PAREN.

23. Ministre des sports et des loisirs : M. Tairou Bangré, enseignant au département de communication et de journalisme de l’université de Ouagadougou, consultant en sports, ancien international de football.

24. Ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des finances et du développement, chargé du budget : Mme Edith Clémence Yaka, inspectrice du Trésor, précédemment Directrice générale adjointe du Trésor.

25. Ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, de la coopération et des Burkinabè de l’extérieur, chargé de la coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur : Mme Rita Solange Agneketom née Bogoré, Diplomate, nouvellement nommée ambassadrice du Burkina en Autriche.

26. Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, chargé des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion : Mme Yvette Dembélé, inspectrice de l’enseignement secondaire, précédemment coordonnatrice du CIEFFA.

27. Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie, des finances et du développement, chargé de l’aménagement du territoire : Mme Pauline Zouré, précédemment chef de service des politiques sectorielles à la Direction générale de l’Economie et de la planification (DGEP).

28. Secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure, chargé de la décentralisation : M. Alfred Gouba, administrateur civil, précédemment gouverneur des Hauts-Bassins.

29. Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, chargé de la recherche scientifique et de l’innovation : M. Urbain Couldiati, médecin de profession, fonctionnaire de l’OMS précédemment en poste au Niger.

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

Nos Partenaires